Le Collectif Fame au Tabadoul

Dans le cadre de son Programme Escale Bantoo, Scène d’ébène a l’opportunité d’offrir à de jeunes chanteuses d’Afrique centrale, la possibilité de se produire sur l’une des scènes Off du Salon Visa For Music.

A plus de mille euros, le billet d’avion entre le Maroc et les pays d’Afrique centrale est un gros handicap lorsqu’il s’agit de déplacer une formation musicale. Pour surmonter cet obstacle, le Tabadoul a accepter d’accueillir les chanteuses camerounaises pour une résidence qui va leur permettre de monter leurs spectacles avec des musiciens du Maroc.

Au-delà des aspects financiers, cette résidence est une expérience artistique qui va permettre à ces jeunes chanteuses d’Afrique centrale de découvrir les musiques du Maroc et partant, d’élargir l’horizon de leurs imaginaires.

L’Escale Bantoo

Pour pallier à l’absence de Managers qualifiés et de scènes professionnelles en Afrique centrale, Scène d’ébène multiplie des actions pour d’accroitre la présence des jeunes artistes, managers, opérateurs culturels et journalistes sur les grands évènements dédiés aux musiques d’Afrique.

A travers « l’Escale Bantoo » qui se décline en trois axes, Programme de structuration des groupes de jeunes chanteuses d’Afrique centrale, Fame (comme âme de femme), Salon international des voix de Fame et une scène itinérante des lauréats du Salon sur de grands événement.

Les deux éditions Salon international de l’Escale Bantoo organisées à Douala au Cameroun, et la scène itinérante de l’Escale Bantoo Masa d’Abidjan en mars 2018 ont ainsi permis à une centaine de jeunes acteurs de la filière musicale d’Afrique centrale de se faire des contacts et de mieux connaître l’environnement international.