La particularité du projet Africa Taba’talent se trouve dans la volonté de remettre au centre du développement, du changement, l’art et la culture. Pour une réelle mise en application des objectifs, les activités doivent garder une cohérence constante avec nos valeurs et missions et surtout une exigence de qualité. Les métiers des arts et du spectacle sont une force de persuasion et d’opportunité d’intégration et de changement pour les jeunes. La place des Open Stages dans le projet prend tout son sens car ils permettent la mise en situation d’un spectacle avec toutes les conditions qui lui sont rattachées : une équipe technique, les balances techniques des voix et des instruments, le public, la performance. Les Open Stages ont un message fort car ils permettent à ses participants de s’exprimer face à un public et d’avoir un objectif artistique professionnel. La prise de parole en public renforce la confiance en soi, l’estime de soi et de ses capacités, un prisme important dans le développement personnel et la construction de soi pour envisager un avenir professionnel sur le long terme.

Comment ça marche ?

Les Open Stages regroupent les compétitions de musique, chant et danse. Deux Open Stage par mois avec une finale à la fin de chaque mois, le public vote pour la meilleure performance. L’artiste ou le groupe choisi a la possibilité de bénéficier d’une résidence d’accompagnement artistique à travers la mise à disposition d’un espace et des équipements pour répéter et créer. Les jeunes bénéficient aussi de séances de coaching, d’accompagnement technique et de développement personnel impartis par des professionnels dans le domaine. Un encadrement pour encourager le développement de leur art, leur moyen d’expression, en vue du montage d’un spectacle rendu de résidence, pendant le festival Africa Taba’talent.