Posted on 29-Déc-2018

Concert Lilah Gnawa de fin d’année

La constitution en confréries des gnaouas à travers le Maroc s’articule autour de maîtres musiciens (les mâallems) et/ou de rituel, d’instrumentistes (quasi exclusivement les qraqeb (ou qrâqech) — sorte de crotales — et le guembri),

Le rituel des gnawas s’appuie sur une Lila (nuit veillée) qui a lieu dans une maison ou dans la zaouïa (lieu saint). Il s’agit d’un rite citadin qui consiste à se connecter à son génie bienfaiteur et guérisseur. La Lila se développe dans l’espace d’une nuit. On la désigne par ce terme qui veut dire nuit en arabe dialectal.

MAALLEM ABDKADER HADDADA s’initie à l’art gnawa dès son enfance grâce à l’enseignement de grands professionnels de GNAWA à Tanger et Tétouan. Il est aujourd’hui l’un des plus grands artistes Gnawa du Nord Maroc. Reconnu sur la scène nationale et internationale, entouré de ses jeunes disciples, son concert fait le lien entre la tradition et touche aux fusions blues.