Posted on 5-Mai-2015

Jeudi : 18h30 – 19h45

Né aux États-Unis dans les années 1970, le hip-hop est musicalement associé au rap et au reggae. Ce genre de danse est caractérisé par une fusion de tous les styles de danse qui donne la liberté de l’improvisation : il s’agit du free style qu’on trouve souvent dans les rues des grandes villes américaines.

Le cours présentera les mouvements de base de la danse hip-hop en combinant certains mouvements de break-dancing. Ensuite, le cours poursuivra l’explication des différents mouvements reliés à ces styles de danse ainsi que de l’entraînement physique requis pour les pratiquer. Des notions de rythmiques musicales seront aussi étudiées.

La break dance est une danse qui se pratique en solo, en général au milieu d’un cercle, par des passages (set en anglais) individuels successifs. Un passage se déroule de la manière suivante : le danseur s’avance au milieu du cercle et effectue des mouvements de jambes rapides qui rappellent ceux du boxeur Mohammed Ali. Cela s’appelle toprock, ou également danse de préparation, puisque c’est en effet seulement le début du passage, pendant lequel le danseur s’échauffe et aussi fait de la place pour pouvoir avoir assez d’espace pour danser. Ensuite, le danseur peut exécuter le footwork ou passpass, c’est-à-dire que pendant qu’il a ses mains au sol, ses jambes courent autour de son corps.

Le cours expliquera comment suivre le rythme et ensuite créer propre style de danse. Chaque séance prévoit un réchauffement initial accompagné par la musique. Après l’apprentissage des bases, tirés de la danse hip hop, on étudiera une chorégraphie de break dance différente à chaque séance. Quelques éléments de house dance, danse tiré de la danse africaine avec les bases musicales du house, sera abordé. La maîtrise des bases et des chorégraphies proposés pas l’enseignant permettra d’atteindre un niveau suffisant pour improviser et développer ainsi son style personnel.