RENDU DE RÉSIDENCE et DES OPENS STAGE AFRICA TABA’TALENT

Le vivre ensemble prend plusieurs formes à Tabadoul, notamment celle d’accompagnement de jeunes en résidences artistiques, un moyen de favoriser la collaboration et la création entre eux. La réalisation conjointe d’une œuvre, d’un projet artistique soude et à un effet d’abattement des frontières entre les personnes de façon permanente et durable. Présenter un spectacle en fin de résidence, dans un contexte professionnel, renforce la fraternité artistique qu’a suscité le projet. Le message est d’autant plus fort quand il rayonne sur un public qui perçoit en temps réel la possibilité de réaliser et construire ensemble des choses extraordinaires. Dans le cadre du projet Africa Taba’talent des jeunes artistes curieux, amateurs ou confirmés ont pu intégrer notre programme de résidences artistiques. Elles permettent d’assurer un suivi de qualité et personnalisé sur le long terme qui puisse réellement les épauler dans leur processus de création. Nous avons au cours du projet pu mettre en place 5 résidences artistiques de danse.

Le rôle des résidences est tout autant crucial que le reste de la programmation à Tabadoul. L’encadrement artistique pour les participants aux Open Stages pâlit à déconstruire l’image des Music Talent Show qui, après la participation à ces concours, ils sont livrés à eux-mêmes. Tabadoul veut assurer un suivi de qualité et personnalisé sur le long terme qui puisse réellement les épauler dans leur processus de création. Depuis novembre, nous avons organisé 8 Open Stages et 3 finales avec plus de 100 participants. Pour ce festival nous avons recontacté les participants et leur avons proposé de performer :

MUSIQUES ORIGINALES

  • JY Blues
    Nevermind
    Mars and Venus

Yasmine Jhabli (chant, guitare, composition et texte)

  • Miracle
    J’ai trouvé
    Le bien ne se perd pas

Tofangui Wilfried Coulibaly (chant, guitare, composition et texte)
Ossama Eliane Jaelle Coulibaly (chant)
Jean Eudes Aka (piano), Naomi Anne Metushelah (chant)
Myriam Marie Claude (chant)

  • Anass Tsouli et Sawssan Kotbi
    Fallen Angel
    Malika

Anass Tsouli (guitare, composition)
Sawssan Kotbi (chant, paroles)

  • Hatim Laghmich (rap) – Freestyle

  • Aboubakar Diane Sidiki (guitare, composition et chant) – Doma

COVERS

  • Yasmine Chakir (chant) accompagnée par Khalid Zaime (guitare) Abdelmounim Mensouri  (percu)Hashrab Hashish, Luka
  • Imad Ben Rkia (chant) – Derniere danse, Indila
  • Douae Sekouri – She’s kerosene – the interrupters

Hasna Ben Yahya (chant) Shallow, Lady Gaga et Bradly Cooper

  • Yasmine Chakir (chant) accompagnée par Khalid Zaime (guitare) Abdelmounim Mensouri  (percu)Fly me to the moon, Frank Sinatra
  • Myriam Marie Claude AKA (chant) Soon We’ll Be Found, Sia
  • Hasna Ben Yahya (chant) Laghzal Fatma, Nabyla Maan
  • Mariam Amor (chant) – Someone you loved, Lewis Capaldi
  • Yasmine Chakir (chant) accompagnée par Khalid Zaime (guitare) Abdelmounim Mensouri  (percu)Je veux, Zaz
  • Naomie Anne Metushelah AKA (chant) – We are the world, Micheal Jackson
  • Hasna Ben Yahya (chant)- Je suis malade, Lara Fabian
  • Mounia Amor (chant) – I will always love you, Whitney Houston

AT HOME

  • Nizar Ezzouhri (rap) – Free style
  • Bouthaina El Moudden (chant)- Bird set free – Sia

BEST OF DU CONCERT DE MAÂLEM HADDADA

Maâlem Haddada performe souvent à Tabadoul pour nos soirées Gnaoua, notamment le 08 février dernier. Pour ce festival, on revient en image sur les moments forts de ce concert magique ! X https://www.youtube.com/watch?v=_73WiJpfFdc

Maâlem Haddada, natif de Tanger – aka Abdelkader El Khelify – s’immerge très jeune dans la culture Tagnaouite dans la vieille medina avec sa famille. Il s’imprègne très vite de la culture et la tradition de cette musique spirituelle, apprenant des plus anciens maîtres comme Barek Elkasri, Brahim Baha, Tayeb Ouazani, Abdelkader Zefzaf and Abdlouahed Stitou. Il passe sa jeunesse entourée de ses grands musiciens qui lui transmettent tous les secrets de la culture Gnaoua. En 1996, il commence par collaborer avec Dar Gnawa à Tanger. Il collabore sur plusieurs projets avec des groupes internationaux, incluant Randy Weston et Archie Shepp. Il participa à de multiples concerts et festival aux Etats-Unis, Grande Bretagne, Canada, Europe et Afrique. En 2007, Maâlem Hadada se concentre sur une carrière solo et créé son propre groupe : Mlouk Gnawa.

AFTER ELECTRO KALBOCA PAR JB GRENOUILLE

Fayçal Lahrouchi aka JB Grenouille fait partie de l’Association Marocaine des Musiques Electroniques (AMME). L’AMME est une association qui, en plus de lutter pour soutenir, promouvoir et développer le secteur de la musique électronique au Maroc, s’est lancée dans une mission de promotion et revalorisation des différents courants des musiques amazighes.

Il est aussi dj résident et curateur du projet de radio unlive-radio. Il s’est initié au djing depuis plus de deux ans et a co-fondé avec sa bande d’amis le collectif Kalboca. Pendant l’été dernier, ce sont plusieurs soirées qu’ils ont organisé sous ce nom, des soirées où on vous sert des sons fumants et on jongle avec à peu près tous les genre connus. Ces soirées sont généralement précédées de workshops et listening sessions au profit des jeunes qui souhaitent s’initier au dj-ing, l’écoute, la production ou qui désirent tout simplement en savoir un peu plus sur les différents genres et approches de la musique électronique.

X SoundCloud : Www.soundcloud.com/jb-grenouille
X Facebook :
AMME https://www.facebook.com/Ammeformusic/?ref=br_rs
Unlive Radio https://www.facebook.com/unliveradio/
X Instagram :
AMME https://www.instagram.com/ammeformusic/?hl=fr
Unlive Radio https://www.instagram.com/unliveradio/?hl=fr