MUSIC FREEDOM DAY – Open Mic special Woman voice

TABADOUL célèbre la Journée de la Liberté de la Musique (Music Freedom Day), le 3 mars 2017 à 20h

En 2016, Freemuse a recensé 1 028 cas d’attaques envers des artistes ou des violations de leurs droits dans 78 pays. Ces chiffres illustrent la menace de plus en plus forte qui pèse sur la liberté de création artistique.

Dans plusieurs pays, y compris au Maroc, les femmes artistes peuvent être victimes de marginalisation sociale, culturelle et économique. Elles doivent s’adapter à des conditions particulièrement difficiles et sont victimes de discrimination dans l’industrie musicale, de chosification sexuelle et sont moins souvent programmées que les artistes masculins.

Initié par Freemuse en 2006, Music Freedom Day est une manifestation commune pour soutenir les musiciens persécutés, poursuivis en justice et emprisonnés, dont le seul crime est d’être critiques envers les autorités et de défendre leur liberté d’expression à travers leur musique. Dans le monde entier, le droit à la liberté d’expression des musiciens et des compositeurs est violé, et le soutien apporté chaque année par Music Freedom Day incarne la volonté de promouvoir et de défendre les droits universels de composer, de faire de la musique et de participer à des activités musicales.

En 2017, Music Freedom Day sera célébré au Maroc et ailleurs : au Sénégal, au Kenya, en Afrique du Sud, au Zimbabwe, au Pakistan, en Afghanistan, au Myanmar, aux Emirats Arabes Unis, aux Etats-Unis d’Amérique, en Norvège, au Danemark, en Italie, en Espagne et dans d’autres pays.

Freemuse est une organisation internationale indépendante pour la promotion et la défense de la liberté artistique. Freemuse chapeaute freemuse.org et artsfreedom.org et dispose d’un Statut Consultatif Spécial auprès des Nations Unies depuis 2012. Créée en 1998, Freemuse est basée à Copenhague, au Danemark.

LA MUSIQUE N’EST PAS UN CRIME, C’EST UN DROIT HUMAIN

Rejoignez le Music Freedom Day le 3 mars en partageant un article, un morceau censuré ou une déclaration ici:  www.musicfreedomday.org  ou sur facebook.

#MusicFreedomDay