Navigation Menu

Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé

Ateliers « écrire et jouer la crise mondiale» par Bruno Thircuir

5 octobre 2015 @ 12 h 00 min - 6 octobre 2015 @ 14 h 00 min

dhs30

lundi 5 octobre et mardi 6 octobre 12h-14h

Bruno Thircuirateliers « écrire et jouer la crise mondiale», dans le cadre de sa prochaine création, Mondofoly, la Fabrique s’associe à l’Espace Tabadoul et vous invite à un atelier d’écriture et de mise en jeu sur la thématique de la crise économique et financière mondiale. Animé par Bruno Thircuir, metteur en scène.

Atelier organisé en collaboration avec La Fabrique des Petites Utopies – France

prix atelier 30 dhs

Bruno_café_B&WBruno Thircuir – metteur en scène

« J’ai réellement découvert le théâtre en Afrique ; cela peut sembler curieux qu’un jeune français rencontre le théâtre en Afrique, mais c’est ainsi. C’était il y a dix ans, au Bénin, le théâtre était une parole politique nécessaire ; le théâtre était vital, tant pour ceux qui le faisaient, que pour les foules qui y assistaient. J’ai compris que je vou- lais faire partie de cet engagement-là.» Juin 2001

Elève de l’Ecole du Théâtre National de Chaillot, Bruno Thircuir part pour l’Afrique en 1995 et monte une pièce au Bénin, Le Roi se meurt.
En 1996, il monte Les tribulations de Môssieu et de son valet, balade théâtrale, mise en scène à Cotonou et tournée en France et en Afrique.

De retour en France, il joue, comme comédien dans La femme de Gilles de Bourdouxhe, puis dans Crime et Châtiment, mis en scène par Chantal Morel. Il repart à l’étranger, au Liban, comme assistant à la mise en scène sur les Nuits Guerrières, création Gilles Zaepffel. De ses nombreux voyages, Bruno Thircuir a ramené entre autres le désir de créer un théâtre à la croisée des cultures, d’où cette volonté de composer son équipe avec des per- sonnes aux histoires et aux vécus très différents.

En 2000, il monte la Fabrique des petites utopies, avec laquelle il crée Monstres et Saltimbanques de Wole Soyinka, qui tournera au Bénin et en France. C’est en 2002 que l’équipe s’atèle à la construction du camion-théâtre, la Fabrique Errante.
Les créations se succèdent depuis : en 2003, Quichott, l’homme qui n’y était pour rien de M’hamed Benguettaf; puis Juliette je zajebala Romeo de Jean Yves Picq. Production CDNA, Hexagone Scène Nationale de Meylan. Manque et 4.48 Psychose de Sarah Kane, puis vient la Trilogie Africaine avec Et si l’Homme avait été taillé dans une branche de baobab, adaptation du Désert de le Clézio, Niama-Niama : le secret des arbres; Kaïna Marseille de Catherine Zambon, soutien du théâtre de Cavaillon, Scène Nationale.

Ensuite, il s’est atelé à la création de spectacles au genre hybride : Tour Babel qui mêle théâtre et cirque, Cabaret Perché, cabaret cirque, les Enfants d’Icare, à la frontière entre théâtre d’objet et marionnette, Daeninckx’café, lecture polar et l’Auberge de Monsieur Kaf- ka, étape expérimentale pour débuter la création de Nous sommes tous des K.

En 2012 il s’est tourné vers le spectacle de rue avec Utopies dans la rue, parades politiconiriques.
En 2013, il crée Nous sommes tous des K, bouffe-théâtre à la scénographie folle et déme- surée. Pour ce spectacle, Paul Emond signe l’adaptation du roman inachevé de Kafka, Le Château.
Enfin, en 2014, il dote la compagnie d’une petite forme avec La nuit les arbres dansent, contes magiques autour des arbres pour enfants égarés dans les parcs.

 

Détails

Début :
5 octobre 2015 @ 12 h 00 min
Fin :
6 octobre 2015 @ 14 h 00 min
Prix :
dhs30

Lieu

Tabadoul
19 rue Magellan
Tanger, 90000 Morocco
+ Google Map
Téléphone :
+212539371978

Organisateur

Tabadoul
Téléphone :
+212 5393-71978
E-mail :
info@tabadoul.org
Site Web :
www.tabadoul.org